Depuis notre dernière communication en mai dernier, le dossier de La Maladrerie a avancé à grands pas et quelques importantes étapes préalables à la mise en œuvre du projet  ont été franchies, le faisant désormais passer dans une phase active.

Ainsi, le Conseil Municipal de La Flotte a  délibéré favorablement à 2 reprises  en Novembre et en Décembre 2015 pour la mise en œuvre d'une 1ère tranche de construction de 19 logements locatifs sociaux, partie intégrante du projet d' ensemble de La Maladrerie dont nous vous avions décrit les dimensions et objectifs initiaux.

Notre Association a été sollicitée par le Maire de La Flotte, pour émettre ses critiques et ses suggestions sur un nouveau projet révisé de La Maladrerie, tel qu'il ressortait de nos précédentes demandes de modification et d'aménagement adressées directement au Maire ou comme signalé lors de l' Enquête Publique du printemps 2015.

Sur la base d'un plan d'esquisse de composition du quartier,  remis par le Maire, nous avons  planché pour définir un projet équilibré, prenant en compte   et défendant les intérêts de nos adhérents et des habitants du quartier, tout en n'ignorant pas le besoin de la Commune.

Notre position écrite détaillée et documentée, portant entre autres sur le nombre de logements aidés (locatifs et en accession à la propriété), sur les conditions d'implantation, sur la protection des vis-à-vis, sur la circulation et les espaces verts.... a  été transmise au Maire de La Flotte et commentée au cours d'un rendez-vous mi-janvier 2016.

A l'issue de cette réunion de présentation, une ultime représentation révisée du projet, prenant en compte certaines parties de nos demandes, nous a été remise, avant sa présentation officielle au Conseil Municipal du 3 Février 2016.

C'est cette présentation qui, ayant  été soumise à délibération durant le dernier Conseil Municipal et ayant  obtenu un avis favorable majoritaire, sera mise en œuvre après que les différentes étapes administratives auront été franchies (acquisition des terrains, obtention du permis d'aménager et obtention du permis de construire.....).

Ainsi, l'objectif de la commune s'établit désormais à un total  de  

65 logements qui seront réalisés sur les   2,6 ha de La Maladrerie : 

 2 tiers  en  logements locatifs sociaux soit  43 logements                                                                                                                                                        1 tiers  en  logements en accession à la propriété soit  22 logements

Par rapport au projet initial de 95 logements, il s'agit là d'un progrès significatif  pour le maintien de la tranquillité du quartier, tant en terme de nombre d'habitants qu'en terme de véhicules.

Autres éléments importants :  des espaces verts protégés seront implantés en bordure des propriétés existantes des riverains actuels de la Rue de La Maladrerie et de la Rue de La Serpent  /  l'implantation de maisons de plain-pied sera réalisée  en haut du terrain parallèlement à la rue de La Serpent afin de limiter le risque de vis-à-vis et respecter la pente du terrain  /   la circulation remontant vers la rue de la Serpent sera bloquée par des moyens inamovibles et durables  /   la distribution Nord de la zone à construire, y compris pendant les travaux, se fera par la création d' une nouvelle voie centrale, reliant la route de Saint-Martin à la zone à aménager.

Si ce projet, désormais entériné par le Conseil Municipal, ne répond pas totalement à nos demandes, il reprend néanmoins bon nombre de nos propositions à l'exception du nombre de logements que nous aurions voulu plus faible, même si ce nombre est à analyser  dans un contexte qui a fortement évolué eu égard à  l'inconstructibilité des terrains conséquence des risques de submersion marine et à la mise en place d'un PPRI. 

Ainsi, par l'action déterminée et constructive de notre Association, nous avons obtenu :

la révision du projet à une dimension plus raisonnable : diminution de 30 %  /  un rééquilibrage entre logements locatifs et en accession à la propriété  (43  vs 22)  /  la protection et le respect  des conditions de tranquillité des résidents  /   la mise en place d''espaces verts répartis en écrans.

Notre objectif   initial de  vouloir  peser sur les projets de la municipalité et obtenir la réalisation d'un aménagement utile, responsable et  acceptable par les riverains, a partiellement  été atteint.

Forte de ses 47 familles et 83 membres,  notre Association constituée en août  2011, devra cependant  rester vigilante pour que ce projet soit mené à son terme, sans débordements et/ou modifications défavorables.  Elle en suivra donc point par point et dans le détail,  la réalisation.

Outre la vigilance pour la mise en œuvre  effective des résultats obtenus, il nous faudra rester mobilisés  et poursuivre notre action de propositions constructives pour tenter d'améliorer encore, si possible,  ce projet d'aménagement. 

Le moment venu, nous devrons également veiller au respect de la sécurité et de la tranquillité des habitants du quartier lorsqu'il sera question des plans généraux de circulation du quartier et particulièrement  entre la rue de la Maladrerie et les 2 accès Ouest de la zone (chemin de la Pierrailleuse et chemin du transformateur).

De même nous veillerons à la mise en place de cheminements doux piétons et cyclistes dans des conditions de sécurité optimales tant pour les cyclistes que pour les véhicules.

Notre action est loin d'être terminée.... plus que jamais, nous avons besoin de montrer que notre mobilisation et notre détermination sont intactes. Notre représentativité apparait  d'autant plus forte que le nombre de nos adhérents est élevé.

Les  rubriques existantes de ce blog, chargées des documents relatifs aux actions engagées, informent le visiteur sur les actions menées.

Les différentes éditions du" Phare de Ré" et de "Ré à la Hune" comportant des articles de fond, des interviews, des extraits des Conseils Municipaux,  des positionnements d' Elus sur la question des logements sociaux de la Maladrerie,  démontrent de manière incontestable, l' importance de l' action que notre Association a menée, mène et continuera de mener et sa reconnaissance en tant qu' interlocutrice représentative des riverains pour cette prévision d' aménagement du quartier.

Mais le  contact personnel demeure un moyen efficace d' expliciter nos objectifs et de rallier à notre action, les familles qui souhaitent nous faire part de leurs inquiétudes et de leurs attentes.

Visiteur ! vous avez pris intérêt  à la lecture des rubriques de ce blog et vous souhaitez rejoindre notre action : 

Déposez un message en cliquant sur  "contactez l' auteur" et laissez vos coordonnées, nous entrerons en contact avec vous le plus rapidement possible.

A toutes et à tous.... bonne semaine

Jean-Claude Gomez